Bible et Argile



Dans nos vies souvent encombrées et traversées par l'épreuve, nos sources s'ensablent.
Il est des moments charnières où nous éprouvons le besoin de revenir aux questions essentielles : identité, sens... et de dépoussiérer des croyances restées infantiles.

Au cours des sessions "Bible et argile", les racines juives de la foi chrétienne sont explorées, donnant des clés de lecture oubliées ou méconnues. Nous découvrons alors une parole étonnamment jeune et pertinente pour aujourd'hui.

Nourries de spiritualité ignacienne qui laisse une si belle place aux sens et à l'imagination, nous vous proposons de continuer ce "chemin de parole" avec l'argile, matière simple et souple qui nous façonne en même temps que nous la façonnons, qui nous aide à mette en forme et mettre en mots ce qui a du mal à se dire au fond de nous.
Si faire notre métier d'hommes et de femmes, c'est recevoir et transmettre le goût de la vie, c'est bien dans cette dynamique que s'inscrivent nos sessions.

La formation est assurée par Marion d’Elissagaray et Michelle Gyte, (voir « Qui sommes-nous » et « Projet » ) possédant toutes deux une longue expérience de la vie communautaire, de l’accueil et de l’animation, et pour Marion, un DEA de Philosophie des Religions avec une spécialisation dans l'étude du judaïsme.

Depuis la création de Parole et Racines, nous sommes accompagnées par la famille Jésuite et membres de la Communauté Vie Chrétienne ; nous sommes également soutenues par la famille bénédictine (En Calcat, Landévénnec, Pradines) et par la prière des Soeurs du Carmel de Saint Germain en Laye.

« Ni psychologues, ni accompagnatrices spirituelles, nous souhaitons, par notre situation de laïques ancrées dans une tradition et une pratique, offrir un lieu carrefour, ouvert à tous.»

Comment s’articulent les journées de session ?

Les matinées sont consacrées à un exposé sur les textes bibliques concernés par le thème, suivi de temps d'échanges.
Modeler l’argile l’après-midi permet de s'impliquer de tout son être en laissant affleurer les questions informulées.

Enfin, la possibilité de participer librement aux offices, des temps personnels et d’autres consacrés aux échanges et à la relecture en groupe de ce qui a été vécu, ancrent l’ensemble de cette démarche dans une vraie profondeur et donc, dans la durée.

Ces sessions sont ouvertes à tous les chercheurs de sens ; aucun "savoir" préalable sur les textes n'est nécessaire !

Pour les ateliers d'argile, aucune compétence n'est requise ; seuls le plaisir de chercher et la joie de créer ensemble seront au programme, à l’exclusion de toute quête d’excellence.


PROGRAMME 2018

A télécharger ici

PROGRAMME 2018 Automne

A télécharger ici

  • Les 23, (début 14 h) 24 et 25 février 2018 :
    A l'Abbaye Saint Jacut de la mer Dans les Côtes d'Armor

"Peut-on être trop bon ?"


Dans toutes sociétés, la question de la bonté se pose de manière dérangeante. la question de la bonté se pose de manière dérangeante.
Osons nous poser la question : qu’est-ce qu’être bon ?
Jusqu’où suis-je tenu d’agir avec bonté ?
Est-ce que je « cours le risque » de devenir trop bon ?
Comment croire encore en la bonté de Dieu ?
Jean-Baptiste, le jeune homme riche, le samaritain qualifié de « bon », le semeur si généreux de la parabole, stimuleront notre réflexion.
La question : « Qui puis-je être ? » entraîne nécessairement celle du « Que puis-je faire ? ».
Mais entrer dans un dialogue fécond avec le Christ, mène le plus souvent bien au-delà du seul devoir qui m’incombe…
Les exercices d’argile qui accompagneront la réflexion biblique, permettront de s’approprier de manière plus personnelle ces questions qui nous concernent tous d’une manière de plus en plus urgente.


Téléchargez le flyer ici

Pour cette session, les inscriptions se font exclusivement auprès de l'Abbaye

www.abbaye-st-jacut.com

  • Semaine de Pentecôte du 20 au 26 mai 2018
    à Pornic en Loire-Atlantique

Dans le cadre du Festival de la foi, sur le thème "TOI mon FRERE", nous animerons :



Un ensemble de propositions qui, dans leur variété et selon les publics auxquels elles s’adressent, auront pour but d’explorer différents chemins pour « construire nos maisons de fraternité » :

Lundi 21 et mardi 22 à Pornic : « Sagesse et folie de la relation »


En déchiffrant l’histoire de la Tour de Babel
Même seul, je ne suis jamais sans les autres. Mon existence est engagée envers autrui. Comment construire une relation juste avec les autres, proches ou étrangers, en évitant les écueils de la fusion, de la volonté de domination et de toute-puissance ?

Jeudi 24 et vendredi 25 à St Michel Chef Chef : « Accueillir l’étranger, ça coule de source ? »


Dans la Bible, sources et puits sont par excellence des lieux de rencontre ; mais pourquoi étaient-ils toujours situés en dehors des villages ? Des coutumes et rites anciens peuvent éclairer singulièrement des problématiques d’aujourd’hui : tout particulièrement la peur de l’étranger.
Ces deux jours de rencontres autour des puits nous permettront de (redécouvrir combien en offrant une place toujours plus grande à l’autre, lui et moi, entrons dans des identités plus authentiques.

Mercredi après-midi 23 avec des ados à Pornic : « Pourquoi perdre du temps avec un étranger ? »


L’évangile du Bon Samaritain, pour découvrir :
- Pourquoi ça vaut le coup de se s’arrêter pour s’occuper de quelqu’un qu’on ne connaît pas ?
- qu'on n'est pas obligé de régler tous les conflits avec des "coups de boule"
- que Jésus ne répondait pas aux agressions par la violence, mais n'était pas pour autant "un mou"
- que l'argile "c'est pas pour les bébés" ; qu’on est surpris de ce qui sort de nos mains et que quand on crée ensemble, on se sent plus proches les uns des autres.

Mercredi 23 en soirée, Une conférence à Pornic : " La vulnérabilité est-elle une chance ou une menace dans ma relation avec toi mon frère ?"


L’autre est absolument autre que ce je que je crois qu’il est.
Il est infini pour moi et m’échappe radicalement.
Il demeurera toujours irréductible à mon désir.
Que je le veuille ou pas, c’est celui-là mon prochain.
Sur cette base comment donner corps à l’accueil mutuel ?


  • Du 19 (soir) au 24 (14 h) juillet
    A l'Abbaye bénédictine de Landévénnec dans le Nord Finistère

"Se laisser traverser par la vie"

Avec le Livre de Ruth


On se souvient peut-être du célèbre « Booz endormi » de Victor Hugo, mais connaît-on le Livre de Ruth ?
La jeune Ruth se laisse traverser par la vie, entraînant avec elle par contagion sa belle-mère et Booz. « L’alliance c’est l’humain qui est chéri de Dieu » définit le Talmud. Un Dieu qui dira à tout homme sans exception : « je ne te laisserai pas sans secours. Je ne te lâcherai pas ».
Ruth a ceci d’extraordinaire qu’elle décide d’occuper très simplement ce « lieu » qui, comme pour chacun d’entre nous, lui est unique et réservé.
Et pourtant, l’aventure est périlleuse puisqu’elle appartient à Moab, un peuple figurant parmi les meilleurs ennemis des enfants d’Israël.
Par ce « jamais sans toi » si déterminé, destiné à Dieu, Ruth l’étrangère nous convie à cheminer toujours mieux vers la grande ouverture : celle d’un Dieu qui fait alliance avec tous sans exception et dont nous sommes les partenaires ou appelés à le devenir.
A la lecture de ce livre de Ruth, ainsi que deux textes de l'Evangile : la Généalogie de Mathieu et le songe de Joseph, une question nous est posée : comment cultivons-nous cette grande ouverture et nous enracinons-nous dans cette vie bonne pour tous ?

Téléchargez le dépliant ici

  • du 20 (soir) au 25 (14 h) août
    A l'Abbaye bénédictine d'En Calcat dans le Tarn, à l'est de Toulouse

"Tenir debout quand tout bascule"

Avec le Livre de Job


Accablé par l’épreuve, Job crie, questionne et tient bon sans jamais renoncer à ce à quoi il tient le plus : le dialogue. Sa question est brûlante et, tôt ou tard, nous concerne tous : « Qu’en est-il de l’épreuve, à cause de rien, que Dieu semble pourtant permettre ? »
Job est un bomme qui fait honneur à Dieu en lui disant NON. Par fidélité.
Avec lui, nous nous rendrons au rendez-vous de la liberté et nous y rencontrerons ce Dieu qui n’impose pas de message face à nos questions légitimes. Il laisse pressentir son passage.
Comment vivre alors avec maturité, ses visites si furtives ? Nous tiennent-elles durablement en éveil ?
Saint Jérôme comparait le livre de Job à une anguille qui échappe des mains… d’autant plus qu’on cherche à la saisir. Voilà de quoi stimuler l’envie de se plonger dans le texte dont l’auteur est demeuré inconnu.
Pour cela, nous valoriserons surtout le Prologue et l’Epilogue.

Téléchargez le dépliant ici

  • 6 et 7 octobre
    A Pessac, banlieue de Bordeaux, chez les soeurs de St Joseph

"Comment faire de l'impossible une porte plutôt qu'un mur ?"

Avec différents épisodes de la vie de Moïse


Le Livre de l’Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome, concernent la vie de Moïse, l’un des principaux personnages de la Bible : n’a-t-on pas appelé le Christ « Le second Moïse » ?
Durant ce week-end, il vous sera proposé de regarder comment Moïse devient le représentant du peuple des hébreux et comment Dieu fait sortir ce peuple du pays d’Egypte. Les premiers chapitres du livre de l’Exode permettront de mieux comprendre le besoin intime de liberté enfoui dans l’âme de chacun et la décision irrévocable de passer du clos à l’ouvert, de l’impossible au possible.

La question : « Peut-on faire de l’impossible une porte plutôt qu’un mur contre lequel on se cogne ? » sera notre fil conducteur. Comment quitter nos territoires intérieurs trop étroits où nous ne rencontrons que nous-mêmes, pour nous laisser appeler vers une contrée vaste et bonne.

Le Talmud recommande : « Dans chaque génération, chaque individu doit se considérer comme étant lui-même sorti d’Egypte ». Une percée vers autre chose est possible…
Essayer d’entrer dans cette espérance sera donc l’orientation de ces deux jours de session.

Etude biblique et travail de l’argile se complèteront pour nous conduire à creuser nos espaces de liberté intérieure.

Téléchargez le contenu ici

En préparation pour l'année 2019 : formation sur le thème


« Entre rigueur et liberté, comment s’y prendre pour interpréter un texte biblique ? »


Apprendre à utiliser quelques méthodes (qui seront balisées ensemble) permettra de déployer avec largeur et profondeur notre lecture des textes.
Cette formation donnera lieu à plusieurs week-ends (3 au maximum).
Le contenu du premier temps de formation sera prochainement mis en ligne.

Une journée de réflexion sur les questions d’éthique


Préparée à la demande de la CCBF de Pau​, cette journée pourrait être donnée pour tout groupe, dans le Sud Ouest, qui serait intéressé​. ​

Téléchargez le contenu ici


Pour l'ensemble des propositions, inscrivez-vous le plus tôt possible : il nous faut confirmer les réservations de salle et l'hébergement un mois à l'avance.

Nous pouvons nous déplacer si vous souhaiter organiser un week-end ou une session plus longue dans votre région :
consultez la page Pour organiser un stage chez vous

Nous répondons également à toute demande de formation "sur mesure", entrant dans notre champ de compétences.
Vous pouvez consulter la page Autres formations réalisées à la demande

TARIF


Pour les frais pédagogiques nous suggérons par exemple :
  • pour les sessions de 5 jours : une participation de 300 € que vous pouvez ajuster, entre 260 et 320 €
  • pour les sessions de 2 jours : 100 € pour Pessac et Belloc, à ajuster entre 70 et 130 € - pour la Région parisienne ou d'autres lieux plus éloignés à ajuster entre 90 et 150 €


Pour expliquer ce tarif, et dans un souci de proposer des sessions de qualité
  • nous intervenons à deux
  • nous travaillons avec des petits groupes
  • ces sessions nécessitent en amont un important travail de recherche et de préparation, et en aval, le soin de certaines oeuvres conservées par les participants (transport, séchage, cuisson et envoi postal) donc l'existence d'un atelier professionnel avec les frais que cela entraîne.


Les problèmes financiers ne doivent cependant pas être un empêchement à participer. C'est pourquoi nous proposons une fourchette de prix. Ceux qui peuvent plus aidant ainsi ceux qui peuvent moins dans une démarche de solidarité. D'autres arrangements peuvent être trouvés. N'hésitez pas à nous en parler !

Les frais d'hébergement en pension complète viennent en sus et leur montant dépend les lieux qui nous reçoivent.


COMMENT S'INSCRIRE


  • Dans un premier temps : à l'aide du formulaire de contact en fin de page, en précisant vos motivations.
  • Attendre notre réponse.
  • Puis confirmer par l'envoi d'un chèque d'arrhes de 50 € pour une session, 30 € pour un week end à : PAROLE ET RACINES Maison Arbaila, Quartier Gibraltar 64120 - Saint Palais
  • Nous nous occupons nous-mêmes des réservations auprès des lieux qui nous accueillent, sauf pour l'Abbaye de Saint Jacut.
  • Un remboursement partiel de 25 € intervient en cas de désistement pour raison de force majeure, 15 jours pleins avant la date de début de session. Passé ce délai, les arrhes sont conservées en totalité. Elles sont bien entendu remboursées si la session est annulée. Un accusé de réception est envoyé à réception de votre chèque ainsi qu'une confirmation que la session aura bien lieu lorsque le nombre de participants requis est atteint.


COMMENT S'Y RENDRE


  • Abbaye bénédictine d’En Calcat - 81100 Dourgne
    Tél. hôtellerie neuve : 05 63 50 84 10
    Consultez le site de l'Abbaye : rubrique très claire et complète "Plan d'accès".
    www.encalcat.com

  • Abbaye bénédictine de Saint Guénolé - 29560 Landévénnec
    Tél : 02 98 27 37 53
    www.abbaye-landevennec.fr
    Accès :
    Par la route : viser la pointe de Crozon entre Quimper et Brest : prendre la D791 vers Crozon, puis, à droite la D60 en direction de Landévénnec.
    En car : tous les jours, sauf dimanche :
    car de Brest à Landévénnec en fin d'après-midi (retour idem en début d'après-midi) Nécessité de réserver.
    de Quimper : car pour Argol (à 10 km de l'Abbaye)

  • Soeurs de St Joseph Le Chalet, Fontaudin, 2 allée Jeanne Chanay 33600 Pessac
    Tél : 05 56 45 38 04
    Itinéraire à télécharger pour l'accès depuis la Rocade.

























  • ration


    Des lieux qui nous accueillent :
    L'Abbaye de Saint Jacut de la Mer dans les Côtes d'Armor




    L'abbaye de Landévénnec
    dans le Finistère

    La communauté


    L'hôtellerie



    L'abbaye d'En Calcat
    dans le Tarn

    La Communauté


    L'hôtellerie




    Il arrive parfois qu'on se trouve pris de vertige sur une ligne de crête


    Ou face à un mur




    Il est bon alors de s'arrêter, d'écouter, de réfléchir avec d'autres



    Sous nos mains l'argile parle et raconte





    Des liens se retissent à l'intérieur de nous-mêmes




    On aura fait un bout de chemin ensemble






    Il se peut que des tempêtes se calment



    Des portes



    ...ou des fenêtres s'ouvrent











    Contact
    Michelle Gyte - Marion d’Elissagaray
    Maison Arbaila - Quartier Gibraltar
    64120 Saint Palais - France

    Tél. : +33 (0)5 59 65 83 77
    contact@Parole et racines.co-et-racines.asso.fr