Bible et Argile



Dans nos vies souvent encombrées et traversées par l'épreuve, nos sources s'ensablent.
Il est des moments charnières où nous éprouvons le besoin de revenir aux questions essentielles : identité, sens... et de dépoussiérer des croyances restées infantiles.

Au cours des sessions "Bible et argile", les racines juives de la foi chrétienne sont explorées, donnant des clés de lecture oubliées ou méconnues. Nous découvrons alors une parole étonnamment jeune et pertinente pour aujourd'hui.

Nourries de spiritualité ignacienne qui laisse une si belle place aux sens et à l'imagination, nous vous proposons de continuer ce "chemin de parole" avec l'argile, matière simple et souple qui nous façonne en même temps que nous la façonnons, qui nous aide à mette en forme et mettre en mots ce qui a du mal à se dire au fond de nous.
Si faire notre métier d'hommes et de femmes, c'est recevoir et transmettre le goût de la vie, c'est bien dans cette dynamique que s'inscrivent nos sessions.

La formation est assurée par Marion d’Elissagaray et Michelle Gyte, (voir « Qui sommes-nous » et « Projet » ) possédant toutes deux une longue expérience de la vie communautaire, de l’accueil et de l’animation, et pour Marion, un DEA de Philosophie des Religions avec une spécialisation dans l'étude du judaïsme.

Depuis la création de Parole et Racines, nous sommes accompagnées par la famille Jésuite et membres de la Communauté Vie Chrétienne ; nous sommes également soutenues par la famille bénédictine (En Calcat, Landévénnec, Pradines) et par la prière des Soeurs du Carmel de Saint Germain en Laye.

« Ni psychologues, ni accompagnatrices spirituelles, nous souhaitons, par notre situation de laïques ancrées dans une tradition et une pratique, offrir un lieu carrefour, ouvert à tous.»

Comment s’articulent les journées de session ?

Les matinées sont consacrées à un exposé sur les textes bibliques concernés par le thème, suivi de temps d'échanges.
Modeler l’argile l’après-midi permet de s'impliquer de tout son être en laissant affleurer les questions informulées.

Enfin, la possibilité de participer librement aux offices, des temps personnels et d’autres consacrés aux échanges et à la relecture en groupe de ce qui a été vécu, ancrent l’ensemble de cette démarche dans une vraie profondeur et donc, dans la durée.

Ces sessions sont ouvertes à tous les chercheurs de sens ; aucun "savoir" préalable sur les textes n'est nécessaire !

Pour les ateliers d'argile, aucune compétence n'est requise ; seuls le plaisir de chercher et la joie de créer ensemble seront au programme, à l’exclusion de toute quête d’excellence.


PROGRAMME 2021


    Ce programme, un peu minimliste en raison de la pandémie, sera complété le cas échéant en cours d'année. D'ores et déjà, quelques dates sont fixées

  • 15 ET 16 MAI :
    Chez les Soeurs de St Joseph à Pessac près de Bordeaux (33)
    "Peut-on faire de la vulnérabilité un chemin ?"

Excellents savants et conseillers des gouvernants perses, les mages sont partis à la recherche d’un roi plus puissant que tous. Mais que trouvent-ils au bout du leur long périple ? L’extrême fragilité d’un enfant encore sans langage et sans pouvoir. Et pourtant, ils s’inclinent sans hésiter. Auraient-ils perçu que la vulnérabilité est une véritable source de vie ? Qu’elle favorise les relations d’engendrement réciproque ?
Aujourd’hui, chacun doit se montrer performant en toutes circonstances. Et pourtant, cette excellence tant désirée n’est qu’une force bien fragile. Et à l’inverse, il existe une force insoupçonnable qui se cache en plein cœur de nos vulnérabilités. Comment la débusquer et pleinement l’accueillir pour l’aider à se déployer ?
Grâce aux mages de Matthieu l’évangéliste et au disciple Pierre qui, après avoir trahi, a su pleurer et rebondir, nous questionnerons nos propres vulnérabilités : comment en faire des chemins féconds et des hauts lieux d’inventivité ?

Téléchargez le dépliant ici

  • du mardi 3 (soir) au dimanche 8 août 2021 (à 14 h) à l'abbaye d'En Calcat dans le Tarn
    "Avec Moïse, tisser la tente de nos rencontres"

Selon les livres de l'Exode et des Nombres Dieu a choisi une tente légère pour se déplacer avec son peuple. Une tente ? Un habitat fragile, léger, peu prestigieux. Mais est-ce bien pertinent pour un Dieu ? Notre Dieu est donc un Dieu qui se déplace et nous invite à faire de même. Croire va de pair avec une mobilité, certes physique mais aussi intérieure. Aller vers les autres, sans occuper tout l'espace, n'est alors plus une option mais devient un comportement éthique.
Jésus, lui aussi, est venu « planter sa tente parmi nous ». En traversant son pays de long en large sans avoir une pierre pour reposer sa tête, il ne cessait de rencontrer les uns et les autres. Son hospitalité était large et généreuse et un grand respect de l’altérité l'habitait. Or rien ne laisse plus intranquille que cette aventure.
Et nous ? Comment tissons-nous aujourd'hui la tente de nos rencontres ? Pour construire quel monde accueillant à tous ? Quel cadre décidons-nous de poser ou pas pour être en mesure d'ajuster notre vie relationnelle ?
Avec Moïse au pied du Sinaï, Pierre qui souhaite planter 3 tentes sur le sommet du mont de la transfiguration et une samaritaine acceptant de remettre en travail le tissage qu'elle a fait entre Dieu, sa communauté et elle-même, nous tenterons de mieux percevoir comment nous renouveler à notre tour, en tissant des rencontres toujours plus ajustées qui nous ouvrent à l'universel.

Téléchargez le dépliant ici

  • "Est-ce une folie de pardonner ?"

Cette session initialement prévue en avril 2020 et proposée à nouveau fin août a été annulée en raison de trop nombreux désistements - nous tenterons de la proposer dans un autre lieu au cours de l'année 2021

« Pardonner est une œuvre plus grande que la création du ciel et de la terre » écrit Saint Thomas d’Aquin. Avec oui, non, merci, s’il te plait, le mot pardon fait partie des premières paroles qu’on apprend dans toutes les langues et qu’on utilise ensuite le plus quotidiennement parce qu’ils constituent les éléments de base de la vie sociale.
Et pourtant, le prophète Jonas va nous montrer combien l’acte de pardonner n’est pas aussi simple qu’il semble. A partir de quand et jusqu’où pardonner ? Comment pardonner sans se faire complice du mal ? La mémoire collective et personnelle doit-elle et peut-elle oublier ? Pardonner n’est-il pas une manière de camoufler nos impuissances à régler les conflits ? Qui est la source du pardon : l’homme ou Dieu ?
Nous tenterons d’aborder ces questions sans prétendre y apporter une réponse exhaustive ; et chacun, à partir de ses expériences plus ou moins heureuses, pourra apporter des éléments de réflexion qui compléteront ce que la trajectoire du prophète Jonas peut nous apprendre.
Des temps d’atelier-terre et quelques travaux graphiques accompagneront notre réflexion. Nul besoin d’être artiste, d’avoir le trac, ni même de s’y connaître en argile. Seuls le plaisir de chercher et la joie de créer ensemble seront au programme, à l’exclusion de toute quête d’excellence.

Pour réfléchir ensemble sur les questions d’éthique : Voici deux propositions disponibles et ajustables à la demande de groupes, dans le Sud Ouest, qui seraient intéressés​. ​

1. "Quels sont les fondements d'une réflexion éthique ?" Journée donnée à Toulouse en octobre 2018 à la demande du Syndicat National des Femmes Chirurgiens dentistes (SNCD). Objectif de cette formation : clarifier le vocabulaire de l’éthique, poser quelques repères pour discerner de manière rigoureuse, repérer les invariants dans les dérives sociétales... Téléchargez le contenu ici
2. "Pistes de réflexion sur l'éthique" : travail de définition, repères juridiques, l'éthique du don et de la solidarité, que nous dit le christianisme sur ce sujet ? Comme la précédente, elle peut-être ajustée à une demande spécifique. Téléchargez le contenu ici

A NOTER

  • Pour l'ensemble des propositions, inscrivez-vous le plus tôt possible : il nous faut confirmer les réservations de salle et l'hébergement un mois à l'avance.

  • Nous pouvons aussi nous déplacer si vous souhaiter organiser un week-end ou une session plus longue dans votre région :
    consultez la page Pour organiser un stage chez vous

  • Nous répondons également à toute demande de formation "sur mesure", entrant dans notre champ de compétences.
    Vous pouvez consulter la page Autres formations réalisées à la demande
  • TARIF

    Pour les frais pédagogiques nous suggérons par exemple :
    • pour les sessions de 5 jours : une participation de 300 € que vous pouvez ajuster, entre 260 et 320 €
    • pour les sessions de 2 jours : 100 € pour Pessac et Belloc, à ajuster entre 70 et 130 € - pour la Région parisienne ou d'autres lieux plus éloignés à ajuster entre 90 et 150 €


    Pour expliquer ce tarif, et dans un souci de proposer des sessions de qualité
    • nous intervenons à deux
    • nous travaillons avec des petits groupes
    • ces sessions nécessitent en amont un important travail de recherche et de préparation, et en aval, le soin de certaines oeuvres conservées par les participants (transport, séchage, cuisson et envoi postal) donc l'existence d'un atelier professionnel avec les frais que cela entraîne.


    Les problèmes financiers ne doivent cependant pas être un empêchement à participer. C'est pourquoi nous proposons une fourchette de prix. Ceux qui peuvent plus aidant ainsi ceux qui peuvent moins dans une démarche de solidarité. D'autres arrangements peuvent être trouvés. N'hésitez pas à nous en parler !

    Les frais d'hébergement en pension complète viennent en sus et leur montant dépend les lieux qui nous reçoivent.


    COMMENT S'INSCRIRE


  • Dans un premier temps : à l'aide du formulaire de contact en fin de page, (ou du bulletin d'inscription qui figure sur le dépliant que vous pouvez télécharger) en précisant vos motivations.
  • Attendre notre réponse.

  • Puis confirmer par l'envoi d'un chèque d'arrhes de 50 € pour une session, 30 € pour un week end à :
    PAROLE ET RACINES
    Maison Arbaila, Quartier Gibraltar
    64120 - Saint Palais

  • Nous nous occupons nous-mêmes des réservations auprès des lieux qui nous accueillent, sauf pour l'Abbaye de Saint Jacut.

  • Un remboursement partiel de 25 € intervient en cas de désistement pour raison de force majeure, 15 jours pleins avant la date de début de session. Passé ce délai, les arrhes sont conservées en totalité. Elles sont bien entendu remboursées si la session est annulée. Un accusé de réception est envoyé à réception de votre chèque ainsi qu'une confirmation que la session aura bien lieu lorsque le nombre de participants requis est atteint.


  • COMMENT S'Y RENDRE


  • Abbaye bénédictine d’En Calcat - 81100 Dourgne
    Tél. hôtellerie neuve : 05 63 50 84 10
    Consultez le site de l'Abbaye : rubrique très claire et complète "Plan d'accès".
    www.encalcat.com

  • Abbaye bénédictine de Saint Guénolé - 29560 Landévénnec
    Tél : 02 98 27 37 53
    www.abbaye-landevennec.fr
    Accès :
    Par la route : viser la pointe de Crozon entre Quimper et Brest : prendre la D791 vers Crozon, puis, à droite la D60 en direction de Landévénnec.
    En car : tous les jours, sauf dimanche :
    car de Brest à Landévénnec en fin d'après-midi (retour idem en début d'après-midi) Nécessité de réserver.
    de Quimper : car pour Argol (à 10 km de l'Abbaye)

  • Soeurs de St Joseph Le Chalet, Fontaudin, 2 allée Jeanne Chanay 33600 Pessac
    Tél : 05 56 45 38 04
    Itinéraire à télécharger pour l'accès depuis la Rocade.



























  • Des lieux qui nous accueillent :
    L'Abbaye de Saint Jacut de la Mer dans les Côtes d'Armor




    L'abbaye de Landévénnec
    dans le Finistère

    La communauté


    L'hôtellerie



    L'abbaye d'En Calcat
    dans le Tarn

    La Communauté


    L'hôtellerie




    Il arrive parfois qu'on se trouve pris de vertige sur une ligne de crête


    Ou face à un mur




    Il est bon alors de s'arrêter, d'écouter, de réfléchir avec d'autres



    Sous nos mains l'argile parle et raconte





    Des liens se retissent à l'intérieur de nous-mêmes




    On aura fait un bout de chemin ensemble






    Il se peut que des tempêtes se calment



    Des portes



    ...ou des fenêtres s'ouvrent











    Contact
    Michelle Gyte - Marion d’Elissagaray
    Arbaila - n° 811 Route d'Ithorrotz
    64120 Saint Palais - France

    Tél. : +33 (0)5 59 65 83 77
    contact@parole-et-racines.asso.fr